• Christelle Chanut

Le détecteur de la véritable innovation

Mis à jour : avr. 28

... ou comment distinguer la "vraie" innovation du gadget



Aujourd’hui, le concept d’innovation est omniprésent dans tous les secteurs de l’économie, et en particulier dans l’assurance et dans la banque où assurtech et fintech se développent autour de modèles et de services innovants. Mais ces nouvelles approches peinent parfois à trouver leur public, alors que d’autres sont amenées à s’imposer, préfigurant une transformation radicale du marché.


Comment se repérer dans cette jungle de l’innovation et distinguer les véritables innovations de gadgets sans lendemain ?


Petite tentative de décryptage en quelques points-clés.


Un concept novateur et économiquement viable


Une innovation, c’est avant tout un modèle économique original, reposant sur un concept différent de ce qui existe déjà sur le marché (je déteste le terme “disruptif” que vous ne trouverez donc plus en ces pages, mais c’est cela l’idée) et économiquement viable.

Pour illustrer ce propos, prenons un exemple emblématique, une fois n’est pas coutume hors du périmètre strict des services financiers : l’iPhone.

Un bénéfice réel pour l’utilisateur


L’innovation, contrairement au gadget, apporte une valeur ajoutée au consommateur, en ce qu’elle répond à un besoin non encore pleinement satisfait ou crée un besoin dont l’utilisateur n’avait pas conscience… si bien qu’un retour à l’état antérieur serait perçu comme une régression et serait difficilement accepté par les utilisateurs.


A titre d’exemple, j’adorais le jeu du serpent sur les anciens téléphones, et je ne voyais pas de problème majeur à taper 4 fois sur une touche pour écrire la lettre s… mais aujourd’hui, qui voudrait revenir à cette époque ?

Un impact sur l’environnement de marché


Si l’innovation transforme le marché et la façon dont les clients utilisent le produit / service - elle transforme aussi l’environnement. L’avènement de l’iPhone a ouvert tout un écosystème de développeurs d’applications mobiles compatibles. L’essor des paiements mobiles, via des acteurs spécialisés comme Lydia ou Payfit, via les opérateurs ou via Apple Pay (pour rester sur notre exemple, fil rouge de cet article) bouleverse la façon dont l’utilisateur règle un achat en point de vente, mais aussi la façon dont le commerçant travaille - et ce même si ce mode de règlement reste encore peu répandu.


Si ces critères permettent de distinguer les véritables innovations, celles-ci doivent en outre s’accompagner d’une tarification adaptée et d’une stratégie commerciale efficace qui leur permettront de conquérir la place qu’elles méritent sur le marché (les 4P du mix marketing : product, price, promotion, placement). Qui dit innovation ne dit pas nécessairement succès commercial immédiat.



Quelques exemples pratiques vous attendent dans notre article suivant.


©2020 par Le FAB - Le Futur de l’Assurance et de la Banque - Le blog de Christelle Chanut, spécialiste de la transformation des services financiers. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now